Construction et bâtiment

Porte isoplane ou porte légère en carton nid d'abeille

Portes isoplanes et cloisons sèches :

Sous forme de réseau ou de plaque, le carton nid d’abeille est utilisé pour le remplissage des portes isoplanes ou portes légères. Livré à la palette, notre réseau est étiré, séché, découpé et placé dans un cadre en bois puis pressé départ usine, ce qui limite donc les manutentions et manipulations du réseau sur chantier.

Le réseau ou la plaque en carton nid d’abeille sont également l’élément de remplissage des cloisons sèches ou amovibles de type open space.

Le réseau est un excellent matériau pour combler le vide : il léger, rigide et économique. En recouvrement de plaques, nous proposons également des papiers de couverture anti-feu de qualité M1 ce qui rend leur utilisation dans les lieux  publiques et privatifs parfaitement fonctionnelle.

 

Plaques pour joints parasismiques et joints de dilatation :

Le joint de dilatation ou joint parasismique est un vide réalisé lors de la coulée du béton et destiné à absorber les variations de dimension des matériaux sous l’effet des variations thermiques ou sismiques.

La plaque nid abeille sert à créer ce vide. Lorsque le béton est sec, la plaque nid abeille peut être évacuée très aisément à l’aide d’un jet d’eau si les préconisations de construction l’exigent, sinon elles peuvent être laissées en place et feront office d’isolation acoustique.

Réservations :

Le panneau nid abeille est utilisé selon le même principe pour la réalisation des vides sanitaires : l’espace entre la dalle de béton et la terre est comblé par la plaque nid abeille. La mise en œuvre est beaucoup plus facile et économique qu’avec le bois.  Selon le même principe des éléments autoportants et résistants à la pression sont positionnées dans des coulées de béton pour faire office de vide dans le béton lorsqu’il aura fait sa prise. Ceci pour alléger la structure en utilisant moins de béton ou alors en prévoyant ce vide technique pour y faire passer des câbles et canalisations ultérieurement.